Festival BD Igny 3ème édition

Le festival (3ème édition) aura lieu les 16 et 17 Décembre 2000 de 10H à 18H30 à Igny.

 

IGNY-2000

 

Au Gymnase Marcel Cerdan :

40 Dessinateurs ou auteurs en dédicace
Journée scolaire
Si Malefosse (n°10) m’était conté
Cette exposition retrace la construction du 10ème tome de MALEFOSSE, partant du travail de documentation de Daniel BARDET (scénariste) jusqu’aà la réalisation des planches colorisées par François DERMAUT (dessinateur).
Animation SOS Météores, une des aventures de Blake et Mortimer
Une exposition en 16 planches, réalisée par Benoît Verley, suit les 2 héros dans cet épisode qui se déroule pour l’essentiel dans la vallée de la Bièvre, et compare les vignettes avec les vues photos des lieux.
Une animation multimédia réalisée par Emmanuel Mailly propose une démarche similaire sur des micro-ordinateurs à votre disposition, et déjà accessible sur le site web.
Quelques objets utilitaires ou décoratifs ayant détourné les héros et décors de Jacobs.
Le monde souterrain de Paris dans la BD
Les carrières et catacombes de Paris fascinent les auteurs de BD, et nous aussi… Expo réalisée par Gilles Thomas et Emmanuel Mailly. Cette expo est actuellement prêtée à L’Ecole des Mines de Paris (8 janvier-8 février 2001 à Paris, à Fontainebleau jusqu’au 8 mars)
10 vendeurs spécialisés en BD (neuf, occasion, collection, para BD)
Exposition de planches originales
Exposition de figurines BD
Ecole de BD « Arc en ciel » d’Antony
Remise des prix des concours BD (reportée après le festival)
Tombola
A la MJC Jean Vilar :

Espace fanzines
10 fanzines dont Faille Temporelle qui a obtenu l’ALPHART d’Angoulème 2000.
Espace multimédia
Le travail du coloriste sur ordinateur
Grapheurs en folie

Interview de Fabrice DRUET (Dessinateur)

Ces propos ont été recueillis par Raffi OHANNESSIAN un des organisateurs du festival d’IGNY.

druetmethr

Raffi : Cette année, le Festival d’Igny prend une nouvelle orientation avec une forte présence de jeunes auteurs de BD, dessinateurs ou scénaristes. Nous avons pensé judicieux de vous interviewer pour illustrer ce virage. Je vous propose une conversation libre, même si je suis amené à vous interrompre par des questions. Pour commencer, que représente pour vous cette présence au Festival d’Igny ?

Fabrice : Je suis jeune dans le métier, et si j’ai la pratique des séances de dédicace, Igny sera mon premier vrai festival. Ma présence est notamment confortée par la parution de Requiem Tenebrae !

Raffi : Pourquoi, Requiem Tenebrae ! cet ouvrage collectif ?

Fabrice : C’est un album à 6 mains sur une partition de Philippe JACQUOT. Les 6 mains sont Nicolas BOURNAY, Stéphane COLLIGNON, Sylvain GUINEBAUD, MARTINEZ Claude PLUMAIL, et moi-même. Cet album est un hommage à FRAZETTA.

Raffi : Comment s’est effectué votre rencontre avec la BD ?

Fabrice : Comme pour tout enfant, mes premières BD ont été achetées par mes parents. Mais j’ai eu mon premier choc visuel à 13 ans : FRAZETTA, un album à 80 F hors de portée de mes possibilités financières d’alors. FRAZETTA est considéré aux États-Unis comme un artiste à part entière. J’ai acheté ma première BD en 90, c’était une BD de Simon BISLEY. Chaque case était une peinture. C’est alors que j’ai compris que la BD serait mon mode de communication.

Raffi : Quelles sont vos sensations dans l’exercice de ce métier-passion ?

Fabrice : En ce qui concerne l’expression du dessinateur, je suis quelquefois bridé par l’histoire, mais quand elle m’inspire, quel plaisir de renvoyer un imaginaire ! Quant à la technique du dessin, la couleur, c’est vraiment grisant, mais pour l’instant, c’est dans le noir et blanc que je trouve le plus grand plaisir.

Raffi : Le dessin de BD est-il pour vous une fin ?

Fabrice : J’ai fait des études d’art graphique ce qui correspondait à une réelle passion. J’aime la peinture, pas celle qui est à la mode dans certains milieux qui ne jurent que par la peinture intellectuelle, au détriment même de la technique du dessin et de la peinture. Je veux continuer à pratiquer la peinture que j’aime, et je souhaiterai aussi faire de la sculpture.

Raffi : Vous habitez l’agglomération rémoise. Reims est très riche en monuments du passé – avec le cryptoportique et la porte de Mars pour la période romaine, abbaye Saint-Rémi très belle église romane et enfin la cathédrale gothique Notre-Dame – quel est celui qui vous inspire.

Fabrice : C’est Notre-Dame, je suis très sensible au style gothique de la cathédrale. J’y trouve des jeux de lumière surréalistes, la pierre y est très sensuelle, et globalement l’édifice très majestueux.

Raffi : En conclusion ?

Fabrice : Requiem Tenebrae ! a permis de conjuguer une culture en commun dans notre groupe de dessinateurs. C’est la synthèse de ce que j’ai aimé et appris dans ma jeunesse.

 

Concours BD

Le Festival organise, un concours de BD ouvert à tous les amateurs. Les modalités de ce concours sont les suivantes :

Thème : Un homme dit à son enfant :  » Le père Noël ne pourra pas venir cette année  »
Racontez en 2 à 4 planches
Format minimum de chaque planche à A4 (21×29,7)
Date limite de remise reportée au 28 Février 2001
A envoyer au Comité d’Animation d’Igny : 23 av de la division Leclerc – 91430 IGNY
NB : Chaque concurrent autorise à titre gracieux, l’usage et la reproduction de ses originaux pendant 2 ans par l’organisateur.

Les participants seront classés en 2 catégories et des prix seront répartis en conséquence :

Toutes catégories (Quelque soit l’âge)
1er prix : 4 000 F
2ème prix : 2 000 F
3ème prix : 1 000 F

 
Catégorie Enfants, personnes nées après le 1er janvier 1985 (joindre photocopie carte d’identité)
1er prix :1 500 F
2ème prix : 1 000 F
3ème prix : 500 F
Remarque : Si un concurrent né après le 1er janvier 1985 était classé dans les 3 premiers des deux catégories, il ne percevrait qu’un seul des 2 prix, le plus élevé des deux. Le prix libéré, permettrait le classement d’un autre concurrent.

Vous êtes tenté ? Essayez de faire aussi bien que la gagnante de l’année dernière, Perrine Arnaud, qui a réalisé cette superbe planche :igny1red

Laissez une réponse