Derib à Puteaux

C’est le titre d’un article, cette fois-ci, de Puteaux Info, d’une interview de DERIB, dont voici le contenu.

A l’occasion du 8e Festival BD, Puteaux recevra un hôte de marque : Derib, le père de héros intemporels comme le petit indien Yakari ou le trappeur Buddy Longway.

Rencontre avec un Suisse devenu une légende de la bande-dessinée franco-belge.

Puteaux Infos : Vous arrivez à Puteaux avec une actualité très chargée…

Derib : En effet, entre Yakari, le cinquième intégral de Buddy Longway, Les saisons d’une vie et Derib sous l’oeil de Jijé et Franquin, cela fait quand même quatre nouveautés ! Ce dernier livre m’est particulièrement cher : il regorge de choses très touchantes pour moi, que je voulais partager avec les lecteurs amateurs de Jijé, de Franquin, et de la bande dessinée en général. Cela peut leur faire plaisir de découvrir des anecdotes sur des personnes qui nous ont malheureusement quittées.

Puteaux Infos : Vous avez travaillé avec les plus grands auteurs de BD au cours de votre carrière, que vous ont-ils apporté ?

Derib : J’ai eu la chance de croiser de très grands artistes. Outre Franquin et Jijé qui sont devenus des amis proches, j’ai travaillé deux ans avec Peyo à mon arrivée à Bruxelles. C’était une excellente expérience, j’ai notamment participé à l’album Le chtroumpfissime. Peyo était très exigeant mais j’ai appris beaucoup de choses et ça m’a permis de progresser pour être capable de faire mon métier seul.

Il a aussi une réédition L’impossible ascension. Il y a plus d’une trentaine d’années, pour Achille Talon Magazine, Greg s’était entouré de ses collaborateurs comme Dany,  Wasterlain ou moi, et il nous avait demandé de faire une bande dessinée qui tourne autour d’Achille Talon. J’avais alors créé des petits personnages poilus et facétieux, les Ahlalaaas, qui faisaient l’ascension du Mont Talon sous forme d’expédition. Je me suis bien amusé à écrire cette histoire complètement déjantée, mais elle était devenue introuvable : heureusement Le Lombard réédite tout ce que j’ai fait en tant que scénariste, dessinateur et coloriste, elle sera donc présente à Puteaux !

Puteaux Infos : 2011 marque aussi le retour du célèbre Buddy Longway

Derib : C’est effectivement un nouvel album inédit, mais pas vraiment un album de Buddy Longway : l’angle et le style sont différents. Dans Les saisons d’une vie, Kathleen, la fille de Buddy et de Chinook, raconte comment elle a vécu sa vie à la manière d’un journal. Ce dernier tome clôt la saga. Il montre que la mort fait malheureusement partie de la vie, qu’une jeune fille qui a connu des moments difficiles peut néanmoins s’en sortir entourée de l’amour de sa famille. C’est essentiellement un livre d’images sous forme d’illustrations. J’ai eu beaucoup de plaisir à faire cet album, j’en avais très envie et je crois que le résultat sera à la hauteur. Durant le Festival, nous avons d’ailleurs décidé avec la Mairie de Puteaux d’offrir un ex-libris original pour l’achat des Saisons d’une vie ou d’un intégral de Buddy Longway.

Puteaux Infos : Quels sont vos projets ?

Derib : Je travaille maintenant sur quelque chose de différent : l’histoire des vaches d’Hérens ! Ce sont des vaches noires très combatives qui sont de véritables héroïnes dans le Val d’Hérens. Pendant tout le printemps, l’été et l’automne, des tournois sont organisés : des « combats de reines », combats entre plusieurs vaches de la race d’Hérens. Comme j’ai vécu dans la région et que j’ai gardé des vaches quand j’étais petit, je souhaitais faire une bande dessinée sur le patrimoine valaisan et l’élevage de ces vaches.

C’est quelque chose de beaucoup plus léger que mes albums précédents. Il s’appellera Tu seras reine, mais il faudra attendre 2012 pour le découvrir ! © Derib / Le Lombard 2011

http://www.derib.com/

Laissez une réponse