Expo vente BD’Essonne 2014 – Catalogue complémentaire

expo_vente_2014Cette année, le festival BD d’Igny vous propose une exposition vente d’originaux.
Cette exposition vente à pour seul but de vous faire découvrir les œuvres des auteurs présents sur le festival BD et de vous permettre d’acheter des planche BD, illustrations, couverture, etc. en relation directe avec l’auteur.

L’intégralité du prix d’achat est directement perçu par l’auteur concerné.
BD’Essonne ne prend ni commission ni frais, les acquéreurs seront mis en relation avec l’auteur par BD’Essonne.

 

Télécharger le catalogue             Visuels 1 à 119

 

Catalogue complémentaire        Visuels 120 à 146

Informations et réservations  frederic.dubois@bdessonne.org

5 commentaires pour “Expo vente BD’Essonne 2014 – Catalogue complémentaire”

  1. Phil dit :

    Bonjour,
    Pouvez-vous me confirmer que l.original d’Eric Chabbert page 14 est bien la couverture du tome 1 de nova genesis car il ne correspond pas (plusieurs détails diffèrent).
    Cordialement
    Philippe

    • Raffi dit :

      L’original d’Eric CHABBERT est une étude de couverture de Nova Genesis.
      Elle est proche de la couverture définitive, et d’une grande qualité pour une étude.

      Amicalement.

      Raffi

  2. FAB dit :

    Bonjour

    A partir de quand on peut acheter les originaux
    Les réserver?
    par avance MERCI

    FAB

  3. Raffi dit :

    Dès maintenant à l’adresse mail indiquée dans l’article suite à votre commentaire.

    Amicalement.

    Raffi

  4. Philippe Volatier dit :

    La chasse aux chasseurs était ouverte et des règles drastiques avaient été annoncées par l’organisation. Après une matinée passée sur place je serai tenté de dire « tout ça pour ça ? ».
    Pas grand-chose de neuf sinon ces achats obligatoires qui ne l’étaient pas vraiment, ces tirages qui n’ont pas eu lieu, ces files alternant adulte/enfant qui se sont faites naturellement sans besoin d’organisateur et surtout une vente d’originaux qui semble avoir été un succès.
    Au-delà de tout cela il reste quelques constats :
    Si le public de chasseurs/collectionneurs avait effectivement été évincé je ne vois pas qui serait venu hier matin. Celui-ci se déplace même quand il pleut et ce n’est pas le cas du public familial.
    Un père de famille qui amène ses enfants au judo le matin et qui demande « que se passe t il ? » et qui une fois informé répond « Ah nous ne savions pas ».
    Un libraire qui, pour une fois en salon, prenait les chèques LIRE. Merci à lui car c’est trop rare.
    Enfin un merci aux auteurs qui viennent pour faire plaisir quel que soit le « statut » de la personne qui attend un « ptit Mickey ».

Laissez une réponse sur